Apprendre & Pratiquer le métier d'écrivain

Formation : rédaction d’un roman-feuilleton

Page actualisée
le 31 mars 2020

Soyez accompagné dans l’écriture de votre roman-feuilleton
> Assimilez toutes les techniques nécessaires à votre projet
> Rédigez votre bible et 6 épisodes de votre série
> Apprenez à construire une histoire et à la raconter
> Prenez votre envol avec votre blog WordPress
> Apprenez à conquérir vos lecteurs
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour avoir tous les détails et vous inscrire en ligne. Un cadeau de 720 € vous attend.

“Le feuilleton est aujourd’hui l’omnibus qui fait le service de Paris au temple de la gloire ; il part à toute heure et à tout prix.”  John Petit-Senn

Si vous aimez les séries et les feuilletons, vous aimerez sans doute en écrire. A la mode depuis longtemps, le roman feuilleton ravit les spectateurs, les spectateurs tout en permettant aux auteurs de se faire connaître et d’obtenir des revenus. 
Cette forme de littérature reste un moyen de donner des rendez-vous à ses lecteurs tout à les habituant à vous lire régulièrement. A condition bien sûr de parvenir à les passionner, de les émouvoir et d’inventer de multiples rebondissement toujours plus étonnants.
Tous ces savoir-faire peuvent s’acquérir en vous formant.

Impossible d’échapper aux séries…

La TV nous fournit depuis notre plus tendre enfance des histoires à épisodes avec des personnages hauts en couleur : un gentleman cambrioleur, Sherlock Holmes, Starky et Hutch, James Bond, Colombo… Des sagas :  Dallas, Game of Thrones, Les desperate housewives, Le seigneur des anneaux, La guerre des étoiles… La liste serait longue. Vous avez sans doute l’un de vos héros dans cette liste !

Avant que ces personnages ne crèvent l’écran, ils sont nés de l’imagination d’un écrivain, d’un scénariste. Cette littérature populaire a permis à de grands auteurs de vivre de leur plume. Ils sont nombreux dans ce cas. On peut citer Zola qui publiait dans les journaux, Alexandre Dumas, Chateaubriant…

Le feuilleton désignait au 19e siècle l’emplacement en bas de page dans les journaux, l’auteur devant écrire en tenant compte du goût public.  Ils étaient tenus de maîtriser les procédés « de suspension savante » afin d’attiser la curiosité, la surprise et l’envie de connaître la suite. L’engouement des lecteurs a créé un genre.

Cette littérature à épisodes se décline dans tous les genres : amour, aventure, policier, science-fiction, fantastique, comique. Un beau terrain de jeu pour les écrivains désirant écrire en cultivant leur complicité avec leurs lecteurs.

Le plaisir de prendre rendez-vous

Cette littérature à suivre vise la prise de rendez-vous avec ses lecteurs. Le jour, la date et l’heure sont connus, voire communiqués à la fin de l’épisode, parfois juste après la mention : « A suivre » ou « La suite au prochain épisode ».
L’attente augmente le plaisir de connaître à nouveau des moments savoureux, hauts en couleurs, riches en étonnements… soit des instants « extraordinaires » qui vont extraire le lecteur de sa routine. Cette préparation psychologique est idéale pour gagner à la fois son coeur et son esprit !
La complicité s’inscrit en permanence dans ce processus : l’auteur se propose de faire vivre des choses incroyables et enthousiasmantes, le lecteur d’être au rendez-vous.
Plus encore, le lecteur participer en partageant ses avis, réactions, pronostics : courriers de lecteurs, avis publiés sur des blogs, forums de fans….
Ce processus dynamique est une garantie de longévité du feuilleton qui repousse toujours plus loin l’issue inéluctable de la fin de l’histoire.

Une éducation à la lecture et à la fidélisation de ses lecteurs

Cette littérature servie « en portions » facilite l’adoption de pratiques de lecture régulières. La répétition incite à un rituel. Si l’histoire est passionnante, elle s’avère rapidement addictive. Les personnages deviennent familiers au point de donner l’impression de devenir « présents ». Ils entrent dans la vie des lecteurs… comme la lecture elle-même.
L’auteur oeuvre ainsi concrètement au développement d’un lectorat stable et pérennise ainsi ses activités de création. L’interactivité qui découle de cette dynamique des rendez-vous permet à l’auteur de mesurer l’attractivité de son texte et la satisfaction de ses lecteurs. Ces précieuses informations favorisent sa constante adaptation, gage de longévité : l’auteur se doit d’écrire en tenant compte du goût public et de ses éventuelles fluctuations.

Des défis techniques pour l’auteur : la passion et le dépassement de soi

Plaire chaque jour à ses lecteurs ! Un tel enjeu s’apparente à un mariage littéraire. A l’auteur de déployer des trésors de charme et de l’intéresser follement en jouant avec ses attentes et ses centres d’intérêts, ses certitudes, ses espoirs, ses ignorances…  Ces
agissements sur les consciences ne sont possibles que s’il existe une complicité partagée. C’est à cette condition que les lecteurs s’impliquent et se rendent disponibles au prochain rendez-vous.
De quoi entretenir la flamme de la création de l’auteur et d’entretenir son goût du dépassement de soi. Les écrivains pratiquent « la suspension savante » du récit afin d’attiser la curiosité, la surprise et l’envie de connaître la suite. L’enjeu est de produire rapidement des textes de qualité.
Que le récit soit « bouclé » à la fin de l’épisode, un peu comme Colombo qui a résolu l’affaire, ou « feuilletonnant », comme Game of Throne qui laisse les téléspectateurs haletants d’effroi face aux dangers et aux menaces supportés par ses personnages, l’écrivain doit maîtriser tous les ressorts de la narration. Il se doit aussi de s’exprimer, non seulement dans une langue simple et claire, mais aussi donner du relief et des émotions afin de fournir un maximum de plaisir à ses lecteurs…

Une formation pratique visant l’édition en ligne

Avant de se lancer dans la diffusion d’une série, les scénaristes réalisent une bible et un pilote c’est-à-dire un premier épisode. Cette démarche leur permet de tester la viabilité de leur projet. De la même manière, cette formation vous guidera afin de réaliser le 1er chapitre de votre roman feuilleton que vous pourrez ensuite publier sur Internet.

Cette formation vous procura des techniques de conception, les codes de cette littérature populaire, un éclairage sur la rédaction d’un feuilleton. Vous participerez à des brainstormings. Vous recevrez des suggestions. Toutes les étapes seront passées au crible. Vous pourrez tester votre projet au sein d’un groupe d’auteurs en formation avec vous et avec l’un des écrivains de l’équipe de L’esprit livre. Vous ferez aussi le plein d’idées afin d’élaborer les épisodes suivants.

Les plus persévérants pourront développer leur présence sur Internet en publiant leur histoire à mille rebondissements, voire même la vendre par abonnement. Ceux qui ont un blog, auront de quoi l’alimenter longtemps.

Si vous êtes déjà en formation avec L’esprit livre, vous pourrez réutiliser l’un de vos récits afin de le dynamiser en intégrant les caractéristiques du feuilleton à votre texte. Rien ne vous empêchera ensuite de publier dans un livre broché un ensemble d’épisodes.
Et si le coeur vous en dit, vous pourrez même le rédiger à plusieurs.

 

Ressources complémentaires

“Le web-roman-feuilleton est un genre littéraire naissant. Sa vogue est toute récente. En dehors de quelques initiatives visionnaires, les webromans-feuilletons ont rarement plus d’un an. En raison de leur caractère un peu expérimental, à mi-chemin entre le texte, l’image et l’actualité, ces jeunes productions peinent à se médiatiser. Cette page vise à dresser le panorama d’un champ esthétique en formation.”
Visitez ce blog “Exfictions”