Apprendre & Pratiquer le métier d'écrivain

Ecrire une nouvelle dans les règles de l'art

Ce guide pratique de 270 pages aborde toute les étapes d’écriture d’une nouvelle. 

  • Les spécificités de la nouvelle
  • Les règles du genre
  • La dramaturgie ; les règles de création d’une histoire et sa structuration
  • La narration : la description, le portrait, le dialogue, le monologue, le narrateur
  • Les personnages : élaboration et évolution
  • La rédaction littéraire
  • La réécriture

Ce guide regroupe l’essentiel des procédés littéraires, illustrés de 22 récits d’expérience de deux formateurs spécialisés dans la formation d’écrivain. Sont passés en revue les techniques d’écriture, des difficultés d’apprentissage suivies de solutions concrètes.

Le ton humoristique et proche des auteurs rend la lecture accessible.

Les auteurs débutants disposeront d’une méthode complète. Les techniques présentées restent utiles pour rédiger un roman. Ceux qui n’ont pas suivi de formation technique pourront consolider leurs bases.

5,0 sur 5 étoiles Un ouvrage très complet – Avis publié sur Amazon
Commenté en France le 26 mai 2020
« Frédéric et Jocelyne Barbas nous offrent un manuel très complet qui explore les différentes étapes de la construction d’un récit. Il permet au lecteur de comprendre les différentes étapes nécessaires à l’écriture d’une nouvelle, mais le principe reste le même pour le roman. Après avoir testé et tâtonné sans résultats probants, je recommande vivement cet ouvrage. «

« J’ai commencé la lecture du guide qui me semble être un outil intéressant, mais plus encore utile aux nouveaux auteurs, ne serait-ce qu’à écrouler cette idée qu’écrire est un don qui toucherait certains élus et s’opérerait par une sorte de dictée céleste ! Même s’il existe des expériences de ce type, certes, mais dans un tout autre registre que le littéraire. En un mot, voilà un bon remède pour les ignorants, les snobs et les égocentriques ! » Chrystel Guène

La nouvelle : un genre irrésistible pour les auteurs

Traditionnellement, les écrivains apprennent leur métier en rédigeant des nouvelles. Ils sont nombreux à avoir suivi ce cursus qu’une liste serait trop longue à faire figurer ici. Sa variété, sa longueur et les nombreux débouchés la rende attractive. Qu’elle soit appelée short storie, fiction brève, récit, roman court, nanofiction, microfiction, histoire courte…  Il s’agit toujours d’une nouvelle.

La nouvelle épouse tous les genres : fantastique, science-fiction, polar, sentimental, biographie, historique, récits de voyages… Outre la multitude de contenu, de ton, de style, de longueur, elle propose une série de défis particulièrement formateurs et attrayants pour les écrivains. Elle invite en effet à raconter une histoire le plus vite possible tout en produisant des effets puissants.

A l’auteur d’affûter ses outils. Il lui faudra en effet parvenir à définir un sujet percutant et original. Il devra ensuite structurer une histoire et élaborer une stratégie pour la raconter de manière étonnante. Ce n’est qu’à ce prix qu’il parviendra à bousculer l’esprit et l’âme de ses lecteurs.


A l’école de la fulgurance et de l’excellence

Vous l’avez compris, la nouvelle, la petite de la littérature à tout d’une grande. Sa technicité, sa fantaisie, son étonnante simplicité, sa sobriété de moyens nécessitent d’assimiler des savoir-faire pointus. Si la nouvelle est rédigée dans les règles de l’art, elle ne laissera pas son lecteur indifférent.

A l’heure de la surproduction éditoriale, de la concurrence effrénée entre les auteurs, la nouvelle devient incontournable pour se frayer un chemin jusqu’à ses lecteurs. Toutes les stratégies de publication en ligne méritent d’être expérimentées afin de se faire connaître et remarquer.

La brièveté de la nouvelle est devenue un atout. Les lecteurs qui l’ont longtemps boudé pour le roman, les lisent aujourd’hui sur leur téléphone durant un trajet ou les écoutent tout en joggant ou en faisant leurs courses. L’auteur, pressé lui aussi, cela va sans dire, pourra obtenir des résultats plus rapidement, répondre à des concours, à des appels à texte ou encore se faire connaître en publiant sur les nombreuses plateformes en ligne : Wattpad, Short éditions…


L’écriture brève facilite l’entraînement et l’apprentissage

L’autoédition, par sa facilité et sa gratuité, permet aux auteurs de se tester en situation réelle. Ceux qui désirent de progresser tireront de nombreux avantages à fréquenter un atelier d’écriture s’inscrivant dans le cadre d’une formation professionnelle.

L’écriture de la nouvelle se prête toute particulièrement à la formation des écrivains en les invitant à troquer leur complaisance contre une plus grande exigence d’eux-mêmes. Il est en effet plus facile d’être rigoureux sur 10 pages que sur 250 ! Doser ses efforts et ses ambitions aide l’auteur à pondérer ses impatiences et ses insatisfactions.

Les défis renouvelés conduisent graduellement à viser l’excellence, tout en pimentant le temps consacré à écrire. L’esprit livre a toujours défendu ce point de vue dans ses formations d’écrivain. En se fixant régulièrement des défis d’écriture, en évaluant les résultats, nos auteurs conservent leur motivation, s’entraînent et publient régulièrement.


Quand la nouvelle explore sur les territoires du roman et de la littérature

Songez que certains chapitres de roman sont en définitive des nouvelles déguisées ! Ces fictions successives conservent les mêmes personnages dans un même environnement. Les difficultés rencontrées possèdent des liens cohérents. En raison de ses exigences de construction, de concision, d’expression et de recherche d’effets, il faut bien reconnaître qu’une nouvelle rédigée dans les règles de l’art constitue un texte littéraire de bonne facture. Il n’est donc pas surprenant que la nouvelle puisse aider un auteur à rédiger les chapitres de son roman.

Ce sont ses règles rigoureuses qui paradoxalement garantissent à la nouvelle sa liberté de création.  Bien pensée, bien construire, bien écrite, sa fantaisie lui permet d’explorer tous les genres et même de les combiner entre eux. L’esprit rebelle de la nouvelle donne du fil à retordre aux théoriciens académiques. Pensez donc, les limites d’une définition restreinte l’ennuient et finalement les appellations consacrées lui servent de déguisements.


La nouvelle : une route royale vers le roman à épisodes

Ajoutez-y des rebondissement en série, des coupures savantes de l’histoire et vous vous orienterez vers l’écriture du roman feuilleton… Là aussi les noms fleurissent : saga, série, web feuilleton, fictions « podcastées et autres appellations à la mode pour désigner un ensemble de nouvelles. Preuve en est que toutes ne finissent pas compactées dans un recueil !

La nouvelle, si elle respecte ses propres règles, devient un joyaux littéraire. Cette littérature remplit de vivacité, d’étonnement, de surprise, de curiosité, correspond particulièrement à nos modes de vies bousculées. La nouvelle se laisse lire sur tous les supports de lecture actuels et même écoutée.

Alors pensez au bonheur de votre lecteur qui aura en dix minutes, une histoire complète, avant d’aller travailler, durant une pause ou encore avant de s’endormir ! A condition bien sûr que vous sachiez écrire une nouvelle dans les règles de l’art


Sommaire du guide

Partie 1
Les règles de l’art : les techniques d’écriture de la nouvelle

  • Pourquoi écrire des nouvelles ?
  • Connaissance du genre
  • Notions de dramaturgie : la structure de l’histoire
  • La narration
  • Concevoir son recueil de nouvelles
  • Les quiz de L’esprit livre
  • Écrivez des nouvelles en utilisant des consignes d’écriture

Partie 2
Échanges d’expériences

  • Pourquoi la nouvelle est-elle la meilleure école d’écriture ?        
  • Aimeriez-vous apprendre à vous motiver pour écrire ? 
  • Comment se dépasser dans l’écriture ?
  • Comment rédiger un bon pitch ?
  • Les principaux obstacles à l’apprentissage du pitch         
  • Apprenez à construire des idées époustouflantes           
  • Narration : prendre un angle ou donner un point de vue ?
  • Comment bien narrer ? Chouchoutez votre narrateur…
  • Comment réussir son premier paragraphe en 6 exemples
  • Personnages réguliers, récurrents et déployés
  • Comment créer un personnage méchant
  • Le rôle de la menace dans la méchanceté
  • Le vice à l’œuvre 
  • Comment doter vos personnages d’une vraie sensibilité ?
  • Comment rendre un personnage charismatique ?              
  • Le charisme d’un personnage : un mystère à exprimer
  • Comment construire une chute ?
  • Qu’est-ce que la réécriture ?
  • Corriger et évaluer efficacement vos textes en 4 étapes 2
  • La littérarité ou la belle gueule du style
  • Écrivez-vous vraiment de la littérature ?
  • Si vous désirez suivre une formation avec un écrivain…
  • Bibliographie et références multimédias


Ces pages peuvent vous intéresser

22 exercices pour auteur pressé de publier

Testez les exercices proposés dans la 1ère année de formation. Ce pack comprend une méthode d’écriture complète pour devenir l’auteur d’un recueil de nouvelles et un cours d’1 heure en visioconférence avec l’un des écrivains formateurs de L’esprit livre afin de peaufiner l’une de vos nouvelles.

22 exercices pour devenir écrivain professionnel

Les exercices proposés dans notre 2e année de formation d’écrivain ont été regroupés afin de constituer une méthode complète. Vous développerez des compétences professionnelles alliant créativité, technicité et méthodologie personnelle. Ce pack comprend une heure de visioconférence avec l’un de nos formateurs. 

6000 signes espaces compris, recueil de nouvelles

Une sélection de meilleures nouvelles rédigées par nos auteur en formation en 2019. 6000 signes espaces compris au maximum ! C’est la première consigne que reçoivent les auteurs lorsqu’ils entrent en formation à L’esprit livre. Vous vous demandez sans doute à quoi correspond ce format ainsi que le bien-fondé d’une telle exigence ? 6 000 signes, c’est aussi 1000 mots, 5 minutes de lecture, 2 pages au format A4, police Times New Roman, taille 12, 5 pages d’un livre au format A5.Cette injonction définit aussi un objectif d’écriture familier aux écrivains : une distance à parcourir quotidiennement pour se mettre en jambes et en doigts.